skip to Main Content

Bienvenue 

Vous estes sur le site de l'association Autour des Nielles dont le sigle est ADN.

Restons en contact :

Courriel : contact@autourdesnielles.org
Téléphone : +33 6 52 31 56 61
Adresse : 3 rue du Dauphin - 35400 SAINT-MALO, France

Non au bétonnage de notre côte et préservons la biodiversité.

Permis de détruire ADN
+33 (0)6 52 31 56 61 Autour Des Nielles - 3 rue du Dauphin - 35400 SAINT-MALO - France
La falaise des Nielles et la palge du Minihic à Saint-Malo

Réunion ADN avec le Groupe RAULIC

Réunion ADN avec le Groupe RAULIC

Suite à la réunion du 24 janvier, avec la municipalité, l’association ADN – avec le président d’une association du quartier a rencontré le Groupe Raulic Investissement (messieurs Serge et Olivier Raulic) et l’architecte monsieur Loyer, le 29 mars, à la demande de monsieur Serge Raulic.

Les 3 heures d’échanges ont permis de faire valoir les points de vue suivants :

> Le Plan Local d’Urbanisme actuel ne permet aucune construction ; une modification est en préparation par les services techniques et administratifs avant l’Enquête d’Utilité Publique nécessaire ;

> L’avant-projet du Groupe Raulic n’est pas conforme à « l’appel à idées » de la municipalité (novembre 2015) : « respect du paysage  et perspectives vers la mer,… pratiques du site à conserver,…  modes de déplacements doux,…espaces verts », sans parler du       projet Saint-Malo 2030 avec « la coulée verte » sur le site du camping ;

La réponse du Groupe Raulic et de l’architecte a consisté à représenter un avant-projet, guère modifié depuis le 22 novembre 2016 :

¨ Emprise totale au sol pour les 101 appartements ;

¨ Hôtel 5 étoiles avec 9 niveaux dont 4 en sous-sol, dans la falaise ;

¨ Un complexe « thalasso-spa de haut de gamme » ;

¨ Une « école internationale de formation aux métiers du bien-être » qui n’est qu’un centre de formation interne au Groupe Raulic, sans lieu dédié ;

¨ L’ensemble des 2 parcelles du terrain serait relié par plusieurs  souterrains sous l’avenue des Nielles.

Notre demande d’échange sur la loi Littoral n’a pu se faire, par manque de temps ; le Groupe Raulic est à l’écoute des riverains et des associations et reste disponible pour une seconde rencontre.  Les représentants des 2 associations ont rappelé la volonté des adhérents et des soutiens à la pétition de ne pas approuver un projet  surdimensionné qui ne respecte pas « l’appel à idées » de la municipalité et la loi Littoral, sans tenir compte « de l’accessibilité de tous à la plage », en particulier des personnes à mobilité réduite, « sans ouverture vers la mer ».

 

 

 

Back To Top
Aller au contenu principal